Un été mouvementé
Partager !

Quelques mois après la victoire en Coupe de France, comme l’impression que tout a changé. Au regard des joueurs titulaires au coup d’envoi le 27 Avril 2019, 5 joueurs seulement sont toujours présents au sein du club.

Revenons donc sur ces dernières semaines ô combien importantes entre le mercato, son florilège de rumeurs, parfois avérées, et la reprise de la compétition où le Stade Rennais a su gérer une période compliquée en raison du nouveau statut qu’on lui accorde. Tous ces facteurs qui détermineront, à coup sûr, la suite accordée à cette saison.

Histoire de passer le temps..:

Alors que le marché estival des transferts touchait à sa fin il y a plus de 2 semaines maintenant, c’est aussi la clôture d’une période aussi enthousiasmante qu’éprouvante où tout individu peut se muer en journaliste dans la seconde. Evidemment, si l’on en suit les divers comptes « proches d’une source elle-même proche du club », Koscielny n’aurait pas rallié la Gironde cet été… N’enlevons pas ce qui fait le charme de notre passion, débattre sans cesse sur ce qui se dit à l’égard de notre club de cœur. Cependant, il faut rester lucide, prendre du recul sur les informations surtout quand il s’agit d’une « exclusivité » d’un journaliste de Yahoo Sport (sans rire).

On ne va pas se le cacher, difficile de ne pas rester branché plus que jamais à l’attente d’une notification du Community Manager du club afin d’officialiser une arrivée. C’est d’ailleurs le moment où certains viennent pleurer à l’annonce d’une signature que personne n’avait anticipée, à l’instar de Jérémy Morel. Il est vrai qu’on se croirait revenu en 2011, quand le malgache était à deux doigts de signer au club avant de rejoindre la Cannebière et l’OM. Un mois plus tard, le constat est sans appel et le protégé de notre consultant Arthur dans la première émission de la saison a conquis le Roazhon Park.

En effet, le mercato fait vivre durant les absences de match, mais devons-nous pour autant établir des conclusions abjectes sur la saison? J’en suis moins sûr. C’est pourtant bien ce que les supporters les plus pessimistes ont pour habitude de faire. Nous voilà après 5 journées sur le podium de L1 et évidemment, personne n’y aurait cru.

Un effectif remis à 9 :

Neuf, c’est le nombre de recrues venues garnir les rangs d’un effectif qui se veut compétitif sur tous les tableaux. On ne va pas revenir sur la question de savoir quelle est la meilleure recrue ni même les détailler une par une à la loupe, je vous laisse pour cela réécouter le passage concerné dans notre émission radio (après l’article, je vous fais confiance).
En bref, du renouvellement au poste de gardien prioritaire, à la ligne d’attaque, l’effectif ne demeure pas inchangé. Salin et Mendy sont numériquement venus remplacer un poste laissé vacant depuis les départs de Diallo et Koubek. L’aspect défensif, se devait lui d’être renforcé notamment depuis les départs de Mexer et Bensebaini. Pour cela, les arrivées de Morel et Gnagnon ainsi que le retour de prêt de Maouassa ont été enregistrés. Au milieu, le club pourra compter sur l’ex-strasbourgeois Jonas Martin, afin de renforcer un secteur de jeu riche en nombre (et en qualité?). Devant, si Niang a logiquement rempilé pour un contrat de 4 saisons et un transfert estimé à 15M, Flavien Tait (Angers), Raphinha (Sporting Portugal) et Metehan Güçlü (PSG) ont également fait le choix de rejoindre le club breton et un secteur offensif dépourvu de Sarr, parti rejoindre un ex-rennais en la personne d’Abdoulaye Doucouré à Watford, mais également de Ben Arfa, toujours en vacances.

Attardons-nous sur la dernière recrue Raphinha, l’ailier brésilien devenu la deuxième recrue la plus chère du club derrière son homologue Séverino Lucas. Il a effectué ses débuts ce week-end face à Brest. Au-delà de son but refusé, il aura laissé entrevoir de belles choses d’un point de vue technique et a l’air de s’être rapidement fondu dans le collectif. De bonne augure donc pour celui qui, on l’espère, ne connaitra pas le même sort que son prédécesseur.

Bref, la page mercato tournée, on aura vu depuis le Président O.Létang et J.Stéphan réunis, souriants même, en conférence de presse conscients que le nouveau statut et les attentes grandissantes des supporters ne laissent pas de place au doute. De ce fait, le mercato est bouclé, qui plus est, de manière satisfaisante.

Retour aux choses sérieuses :

La semaine dernière, l’entraineur Rouge et Noir insistait sur les caractéristiques différentes des joueurs à sa disposition. Un effectif complémentaire, mélangeant expérience et jeunesse, pour parfaire encore plus la cote d’amour et le lien entre supporters et les joueurs. Un effectif assez fourni donc, qui offre maintes options. Si le 3-5-2 utilisé depuis le début du championnat n’est pas viable à long terme, quoique les interrogations subsistent, il n’en reste pas moins une alternative à l’entraîneur Rouge et Noir. Alors 4-3-3 ? 4-2-3-1 ? Faites vos jeux..!

Enfin, après avoir concédé son premier revers de la saison, face à Nice avant la trêve (défaite 2-1), les protégés de J.Stéphan entendaient réenclencher une série dès samedi face à Brest afin d’afficher leur suprématie régionale. Résultat, un match médiocre (0-0) dont l’on se souviendra longtemps des faits de jeu douteux. On ne remuera pas le couteau dans la plaie mais il fallait le rappeler, malgré nous.

Les frustrations des deux dernières rencontres devront vite être oubliées dans l’optique de la 1ère journée de la phase de groupes de Ligue Europa et la réception de nos amis du Celtic Glasgow jeudi, à 18h55.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?