Edouard Mendy, la bonne pioche du mercato ?
Partager !

Le mercato a fermé ses portes la semaine dernière, l’occasion pour Radio Roazhon de vous demander lors de notre reprise radiophonique « quelle était pour vous la meilleure recrue du Stade Rennais cet été ? ». En pole position arrive le nouveau gardien des Rouge et Noir, Edouard Mendy ! Focus sur la carrière du Sénégalais, au parcours plus qu’atypique.

En Rouge et Noir

25 Août 2019, première titularisation pour Edouard Mendy à Strasbourg. Le match a commencé depuis 40 minutes quand Joris Martin s’élance pour tirer son pénalty. Mendy, qui n’a arrêté aucun pénalty lors sa carrière professionnelle,  sort le grand jeu… Et surtout la frappe ! En arrêtant le tir de son futur coéquipier (qui signera quelques jours plus tard à Rennes), le match connaît un tournant. Les parades se succéderont, permettant aux siens de l’emporter 2 à 0. Et de continuer sur une lancée de 3 victoires consécutives, une première depuis 1950 !

Impérial dans les airs, vif au sol et à l’aise au pied, Edouard Mendy a plus que réussi sa première. Transféré de Reims pour 4 millions, le géant Sénégalais (1m97) qui a signé pour 4 ans a déjà l’allure de très bonne pioche pour le club. Lui qui ne l’oublions pas, avait été nommé au Trophée UNFP de meilleur gardien la saison passée (finalement remporté par M.Maignan (LOSC). Très performant avec de nombreux clean sheet (matchs disputés sans encaisser de but), les supporters rémois le regrettent déjà, à juste titre. Pourtant, sa carrière est loin d’avoir été un long fleuve tranquille.



De la Normandie…

Né en Normandie, Edouard Mendy est formé au Havre. Il côtoie au centre de formation Zacharie Boucher et Brice Samba mais surtout observe celui qui deviendra le gardien de l’Equipe de France, Steve Mandanda, exploser sous les couleurs Havraises. En manque de temps de jeu puisque considéré comme 3ème gardien, il quitte le club pour la Division d’Honneur. Le grand gaillard ne part pas bien loin et signe au CS Municipaux du Havre.

En 2011, il reste dans le coin et part à Cherbourg, alors en National. Une période difficile pour le joueur. Esseulé du clan familial dans une ville bien morne, il est sujet à des «  crises boulimiques » de MacDo comme il le confiera dans une interview pour So Foot ! Une alimentation qui lui causera quelques blessures superficielles, la récupération se faisant apparemment moins bien après avoir ingurgité quelques Big Mac…

… Au chômage !

Malgré tout Numéro 1 dans son club au fur et à mesure des années, Edouard arrive en fin de contrat en 2014. Son agent lui promet une signature dans un club de 3ème division Anglaise. Le problème, c’est que cette signature ne se fera jamais ! Alors que la phrase « il faut bien s’entourer »  fait tout son sens dans la tête du Normand, Edouard Mendy se retrouve au chômage. Il en parlera dans de nombreuses interviews, décrivant ses doutes, son idée d’arrêter sa carrière et ses interrogations profondes : « mais comment s’inscrit-on à Pôle Emploi ?! »

Au bout d’un an de galère, miraculeusement, le téléphone sonne. L’OM est intéressé pour lui faire passer des tests ! Porter les couleurs phocéennes ou stopper le foot, ça sera l’un ou l’autre ! Marseille lui offre la possibilité de signer, ce qu’il fera sans hésiter. Il y retrouvera son modèle Steve Mandanda, auprès de qui il apprendra beaucoup. Il s’entraînera également avec Yohann Pelé, une mine de conseils pour le joueur, toujours en contrat amateur !



Professionnel depuis… 3 ans !

Un an à Marseille et puis s’en va. Plusieurs clubs de Ligue 2 lorgnent sur le Sénégalais mais c’est à Reims qu’il décide de poser sa valise… Et de signer enfin son premier contrat professionnel ! Il jouera rapidement sous ses nouvelles couleurs puisque Johann Carrasso, gardien numéro 1 de l’époque, se fera exclure en début de saison. Au total, il jouera 8 matchs lors de cette première année en professionnel.

L’été suivant, David Guion est nommé coach du Stade de Reims et décide d’entrée de faire un choix fort : Edouard Mendy sera le gardien titulaire cette saison. Et quelle saison ! En 34 matchs joués, il n’encaissera que 22 buts et réalisera 18 clean sheet. La suite on l’a connaît, Reims est champion de Ligue 2 et accède à l’élite ! En partie grâce aux très belles performances de leur portier.



Une ascension méritée

En 2 ans, Mendy passe donc de 3ème gardien de l’OM à numéro 1 en Ligue 1 ! Il connaîtra dans la foulée sa première sélection avec les Lions de la Teranga. Enfin, ses qualités sont reconnues ! Sa saison avec le Stade de Reims sera plus que réussie, là aussi le goal réalisera de nombreux clean sheet (14), permettant à son club promu de se hisser à la 8ème place de notre championnat ! Vous pouvez trouver le reportage « Edouard Mendy, à la Rémoise » juste ici pour allier le texte à l’image !

Sélectionné en tant que gardien numéro 1 pour la CAN 2019, Edouard Mendy se blessera malheureusement rapidement et ne pourra jouer que les 2 premiers matchs. C’est comme ça qu’il arrivera blessé à Rennes et ne sera titulaire que pour la 3ème journée de Ligue 1. La bonne pioche du mercato ? Certainement ! Serein et combatif, Edouard Mendy a tout vécu dans sa carrière. Sa force de caractère sera sans aucun doute un plus dans l’effectif du Stade Rennais, permettant au club souhaitons-le, de réaliser une belle saison tant en Ligue 1 quand en Europa League.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?