Hamari Traoré : Titulaire indiscutable ?

Cela fait presque un an, le 14 juin 2017, que le stade Rennais a annoncé le recrutement d’Hamari Traoré en provenance du stade de Reims pour près de 3 millions d’euros.

Le latéral droit de 25 ans annoncé comme une promesse réalisera une saison quasi-complète, reléguant Romain Danzé au statut de doublure au poste de latéral droit.

“Toute proportion gardée, Hamari Traoré possède le même profil que Daniel Alves”, Alain Giresse

La ligue 1 n’est pas une découverte pour Hamari, le joueur formé au Paris FC avait déjà effectué une saison pleine en ligue 1 avec le stade de Reims ou il disputera 33 matchs lors de la saison 2015-2016.

Ce latéral que l’on peut considérer comme moderne c’est d’ailleurs fait remarquer par sa faculté à apporter le surnombre dans les phases de jeu offensives comme son compère Ramy Bensebaini.

L’international Malien qu’Alain Giresse comparait dans le profil à Daniel Alves a réussi sa première saison sous le maillot rouge et noir, à tel point qu’il est l’un des éléments essentiels du secteur défensif Rennais.

Une saison régulière

Les statistiques d’Hamari sont dignes d’un joueur clé de l’effectif Breton avec 30 titularisations pour l’exercice 2017-2018. Il est d’ailleurs l’un des joueurs Rennais les plus utilisés cette saison malgré ces suspensions et sa blessure à la cheville lors de cette deuxième partie de saison. Arrivé en tant que titulaire, Hamari a su répondre présent et honorer son statut au profit de Romain Danzé ou encore de Mehdi Zeffane.

Difficile de s’imposer en tant que titulaire face à un joueur emblématique et bénéficiant d’une onde de sympathie comme Romain Danzé. Pourtant, sa capacité d’adaptation est à souligner puisqu’il a été l’une des recrue Rennaise avec Bourigeaud ou encore Khazri à être performant tout au long de la saison proposant ainsi une régularité linéaire.

Que ce soit sous Lamouchi ou Gourcuff il a su se faire une place naturellement démontrant ainsi toute sa solidité et de quoi confirmer tous les espoirs placés en lui.

Blessé pendant la trève internationale qui a suivi le match victorieux à Bordeaux comptant pour la 30ème journée ou il était suspendu, la fin de saison du latéral Breton a quelque peu été tronquée même si elle n’a pas été préjudiciable à la formidable remontée Rennaise.

Pour son retour lors du match de gala au parc des princes, il a livré une prestation correcte qui a signé son retour à la compétition avec l’officialisation de la qualification du club pour l’Europa League.

Faisant donc partie des artisans de la très bonne saison Rennaise, c’est un joueur perfectible qui a encore une marge de progression évidente.

Quand Hamari vire au jaune :

Excès d’engagement ou errements défensifs, Hamari fait partie des joueurs les plus avertis cette saison en ligue 1, avec une autre très bonne connaissance de la maison rouge et noir Pedro Mendes.

Ce sont 10 cartons jaunes récoltés par l’international Malien cette saison en ligue 1 et 12 toutes compétitions confondues.

C’est dans ce domaine qu’Hamari doit progresser s’il veut ne pas pénaliser à terme son équipe, comme il le précisait en zone d’interview après le match face à Saint-Etienne « Je dois progresser dans ce domaine, parce que je prends beaucoup de cartons, certains que je peux éviter »,

Un carton tous les 3 matchs en moyenne c’est une donnée à prendre en compte reflétant la mauvaise habitude prise par le Rennais.

Lors de sa précédente saison en ligue 1, il avait déjà reçu 10 avertissements avec le club Champenois.

Cet aspect négatif du latéral droit à d’ailleurs valu l’agacement public de Sabri Lamouchi lors de la conférence de presse précédent la réception de Troyes « Il prend trop de cartons et ça lui laisse le temps de se ressourcer. Il faut qu’il évite de prendre certains cartons qui le pénalisent, lui et l’équipe. »

Paradoxalement avant sa blessure, il était le Rennais le plus utilisé malgré ces suspensions.

Un futur cadre en puissance ?

A l’issue de l’exercice 2017-2018, on ne peut que constater la saison d’Hamari comme réussie au même titre que celle de l’ensemble du groupe Rennais qui a su sur-performer pour atteindre le meilleur classement du club depuis la saison 2006-2007 ou Rennes avait fini 4ème, ratant même l’accession au tour préliminaire de la ligue des champions dans les dernières secondes à Lille.

Bonne surprise de ce mercato estival, on peut aussi considérer qu’il possède une marge de progression intéressante et une expérience à acquérir. Ça tombe bien, l’Europa League est la compétition parfaite pour se parfaire !

Marvin.

Un commentaire sur “Hamari Traoré : Titulaire indiscutable ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?