SRFC-MHSC : LIGUE EUROPA, NOUS VOILA !
Partager !

Pile une semaine après son succès surprise 2-0 au Parc des Princes, le Stade rennais recevait Montpellier, qui n’avait plus rien à jouer. Pour la dèr’ de la saison, les bretilliens ont porté le maillot 2018/2019, sobre et élégant.

Au Roazhon Park, les quelques 28 000 spectateurs qui ont répondu présent ont pu profiter de nombreuses animations autour du stade. A l’arrivée des joueurs bretons, de nombreux fans étaient présents pour accueillir les futurs européens, le tout dans une ambiance de folie.

Sabri Lamouchi a reconduit pour ce match exactement la même composition que face au Paris SG, seul Kahzri remplace Sarr, ménagé, sur le banc des remplaçants.

Du côté des Montpelliérains, Roussillion, Mukiele ou encore Aguilar étaient absent. Mendes et Sio, rennais la saison dernière, étaient quant à eux titulaires. A l’entrée des joueurs, le RCK a déployé ,comme à son habitude, un magnifique tifo : « La Casa de Roazhon »

Hunou fait la passe de trois !

Dès les premières minutes, les locaux ont mis la pression, par un premier centre de Bensebaini (2ème), puis un second qui trouve la tête d’Hunou hors cadre (4ème). Ce sont ensuite les Montpelliérains qui ont obtenu un corner (9ème) avant que les Rouge et Noir n’obtiennent un coup franc qui a failli se transformer en contre son camp de Congré, qui dégage juste à côté de son but (11ème). Dans l’action qui suit Hunou ouvre le score! Sur un dégagement contré par Gnagnon après un corner, Hunou est attentif et fusille Lecomte qui ne peut que dévier la balle. 1-0, 14ème. Sur l’engagement, les visiteurs tentent de réagir et obtiennent un corner, sans succès.  3 Minutes après l’ouverture du score, Montpellier égalise ! Après un duel litigieux entre Gélin et Sio, c’est l’ivoirien qui gagne son duel et arrive à servir Mbenza, qui finit devant Koubek, 1-1, 17ème. Après ces 2 buts en 3 minutes, le match s’est calmé, avec des phases de possession de part et d’autre. Seulement une frappe au dessus de Zeffane (25ème) avant que Sio ne réponde avec une frappe déviée qui atterrit sur la barre (26ème) sont à signaler. Bensebaini obtient ensuite un corner avant que Skirhi ne frappe au dessus (34ème). Merci Gélin ! Après un centre montpelliérain suivi d’une tête en retrait, Mbenza se retrouve seul aux 6 mètres mais voit sa frappe être magnifiquement repoussée sur la ligne par Gélin, attentif sur le coup (39ème). Il a fallu attendre la 45ème pour voir la dernière action de la 1ère mi temps, tout d’abord par une frappe de Léa-Siliki sortie par Lecomte, puis par le corner qui suit où le ballon passe devant tout le monde sans être touché.

Crédits : Radio Roazhon

Le second acte démarre bien pour le MHSC avec un centre dangereux de Porsa- Clemente mais qui ne touche personne (46ème) puis un coup franc aux 35 mètres bien repoussé par la défense rennaise (48ème). Les Rennais sont mal rentrés dans leur seconde période à l’image de Bourigeaud qui, après avoir perdu le cuir au milieu du terrain commet une faute dangereuse (51ème). Montpellier se fait alors de plus en plus pressant avec une nouvelle perte de balle de l’ex lensois, qui donne un 1 contre 1 à Mbenza que Koubek remporte avant de faire une nouvelle parade suite à la frappe dans la foulée de Sio, (54ème). A la 57ème, Lamouchi effectue son premier changement, c’est Léa Siliki blessé, qui a été remplacé par Sakho. Les rennais mettent du temps à se réveiller et n’obtiennent leur premier corner du second acte qu’à la 61ème, que Bensebaini ne peut mettre dans le cadre. Bourigeaud obtient ensuite un coup franc grâce à une main hors de la surface de Lecomte suite à une sortie devant Hunou, à cause d’une pelouse qui fuse, mais ça n’a rien donné (64ème). Après une récupération aux 25 mètres, Hunou peut remettre de la tête un ballon que le Sénégalais tente en retourné acrobatique, mais c’est au dessus, (67ème). Plus aucune action à se mettre ensuite sous la dent jusqu’à un corner montpelliérain sans danger (75ème). Insolite, Lecomte fait encore une main pour la même raison que précédemment, avant que dans la foulée Yoann Gourcuff ne remplace Zeffane pour sa dernière sous le maillot rennais ; mais le coup franc est bien repoussé par l’ancien lorientais (81ème). 3 minutes plus tard, Oyongo frappe fort mais Koubek repousse. Traoré frappe ensuite mais à côté (85ème). Le troisième changement rennais et dernier fait de match intervient à la 88ème, et c’est le meilleur buteur et passeur, Bourigeaud qui a laissé sa place à Romain Danzé, comme un symbole.

Après le coup de sifflet final, un feu d’artifice et un tour de stade des joueurs ont eu lieu avant le dernier clapping de la saison, avec tous les joueurs et le staff Rouge & Noir.

Au terme d’une saison à rebondissements, le Stade Rennais termine donc 5ème de Ligue 1. Ce classement est le fruit de beaucoup de choses :

– Un nouveau président qui a inculqué de nouvelles valeurs au SRFC,

– Un nouvel entraîneur qui a réussi à tirer le meilleur de son effectif,

– La plupart des cadres qui ont répondu présent, et notamment Benjamin Bourigeaud, Wahbi Khazri ou encore Thomas Koubek,

– Des joueurs du centre de formation qui se sont révélés, comme James Léa Siliki et Jérémy Gélin.

Il reste maintenant à réussir le mercato estival, qui pourrait tout changer pour la saison prochaine…

Ewen Le Tual/ @ewen_srfc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?