MERCATO : QUI PROLONGER ?

Yoann Gourcuff et Sanjin Prcic arriveront au terme de leurs contrats, le 20 juin 2018. Le premier est un joueur qui n’y arrive (presque) plus physiquement et l’avenir du dernier reste encore très flou. Il ne faut pas non plus oublier Wahbi Khazri, prêté à Rennes jusqu’en juin prochain aussi. Le Tunisien appartient toujours à Sunderland, qui n’a pas réussi à se maintenir en deuxième division anglaise. Qui laisser partir libre ? À qui proposer un nouveau contrat ? Tel est le problème qui se dresse devant Sabri Lamouchi et Olivier Létang.

YOANN GOURCUFF : L’ETERNELLE ENIGME

« Pourquoi le Stade Rennais insiste avec Yoann Gourcuff ?» sont les propos employés par Ali Benarbia, chroniqueur à RMC, après la victoire 2-0 face à Troyes des joueurs de Sabri Lamouchi. Ces propos peuvent être considérés comme une déclaration choc, mais a-t-il totalement tort ? Pas forcément. Effectivement, l’histoire on la connaît toutes et tous, un talent immense, une technique et un toucher de balle au-dessus de la moyenne, gâchés par de nombreuses blessures et tout bon supporter rennais vous le dira, ça fait longtemps que Yoann Gourcuff n’a pas fait un match complet, que ce soit sur le plan physique ou sur le plan technique. Seulement 8 matchs de Ligue 1 pour 1 but et 1 passe décisive à son actif cette saison, trop peu pour un joueur qui a été annoncé comme le métronome des Rouge et Noir en début de saison. De plus, le journal Ouest-France annonce qu’une prolongation n’est pas d’actualité et des clubs français et qataris auraient fait des propositions au natif de Ploemeur. Peut-être ne pas aller jusqu’à arrêter sa carrière mais tenter un nouveau challenge, voilà ce qui semble le mieux pour le joueur de 31 ans en perdition du côté de la Bretagne. Si vous souhaitez avoir des informations plus précises sur le cas Gourcuff, n’hésitez pas à aller voir notre article L‘énigme Yoann Gourcuff.

SANJIN PRCIC : LE FLOU

Il se lit dans la presse que Prcic aurait refusé une offre de prolongation, mais personne ne sait vraiment ce qui s’est passé dans la tête de l’international bosnien. Blessé une bonne partie de la première moitié de saison, c’est sous les ordres de Lamouchi que la saison du joueur, formé à Sochaux, a réellement commencé. Auteur de bonnes performances, comme face au PSG en demi-finale de la Coupe de la Ligue (3-2 pour les Parisiens) où il a marqué en fin de match, le milieu de 24 ans risque de recevoir de nombreuses offres de contrat, et pas forcément seulement du Stade Rennais. Ces dernières semaines, le journal L’Équipe annonçait un intérêt de Valence. Sur les réseaux sociaux et notamment Twitter, les hashtags, tels que #ResteAvecNousSanjin et #ResteAvecNousPrcic, ont vu le jour. Le choix a donc déjà été fait pour les supporters mais reste au numéro 10 bretillien de trancher concernant son avenir. La place de Rennes en championnat à la fin de saison risque d’avoir son importance quant à la présence ou non de Prcic sur les bords de Vilaine la saison prochaine.

WAHBI KHAZRI : IMPOSSIBLE A GARDER ?

Meilleur buteur rennais avec 11 réalisations toutes compétitions confondues, Wahbi Khazri est l’un des meilleurs Rouge et Noir cette saison. Au vue de ses bonnes performances de cette saison, il a de grandes chances de quitter de le club du comté du Tyne and Wear, la saison prochaine. En septembre dernier, l’international tunisien aux 36 sélections ne cachait pas son rêve de s’imposer en Angleterre. Mais pourrait-il changer d’avis et rester en Bretagne ? Tout comme pour Prcic, une qualification en coupe européenne pour le Stade Rennais risque d’avoir une grande influence sur son choix au prochain mercato. Rennes, qui risque d’avoir beaucoup de concurrence sur ce dossier. Les prétendants pour le joueur pourraient se multiplier si celui-ci réalise une bonne Coupe du monde en Russie.

3 JOUEURS AUX PROFILS DIFFÉRENTS

Pour Yoann Gourcuff, rester au club semble compromis, mais revenir au SRFC dans quelques années dans un rôle différent comme le fait Sylvain Armand actuellement pourrait être une solution.

Pour Sanjin Prcic, s’il prolonge, la concurrence sera rude. En effet, Clément Chantôme, Denis-Will Poha (respectivement en prêt sans option d’achat à Lens et Orléans qui sont des clubs de ligue 2) ou encore Benjamin André et James Léa Siliki seront des concurrents directs au Bosnien. Cela pourrait également jouer sur son choix.

Pour Wahbi Khazri, contrairement à Prcic, il y a nettement moins de concurrence au poste de milieu offensif central. Seul Rafik Guitane, 18 ans, qui est prêté jusqu’à la fin de saison au Havre, peut être un concurrent). S’il signe à Rennes, il s’assure pratiquement une place de titulaire indiscutable (sauf en cas de match catastrophique évidemment). C’est également pourquoi rester dans le club de la capitale bretonne serait le mieux pour lui et surtout pour nous !

Quoi qu’il se passe pour l’avenir de ces joueurs, nous leur souhaitons évidemment le meilleur pour la suite de leur carrière.

Ewen Le Tual (@ewen_srfc)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?