FCGB – SRFC : LA SÉRIE CONTINUE

Avant la rencontre, le Stade Rennais restait sur une très belle série de 5 matchs sans défaite en championnat. C’est une série qui ferait rêver bon nombre de nos concurrents aux places européennes. Sixième au coup d’envoi, les hommes de Sabri Lamouchi étaient à 1 point du cinquième, Nantes (43 points). Avec 37 points, les Girondins de Bordeaux étaient à 5 longueurs de Rennes et avaient l’occasion de se relancer dans la course pour l’Europe, en cas de victoire face à Rennes.

Du 50/50 au Matmut Atlantique

Premier fait de match, suite à un mauvais contrôle de Bensebaini dans le rond central, Malcom s’échappe et voit sa frappe trop croisée sortir en six mètres (9e).

À la suite d’une nouvelle accélération de Malcom, le premier changement bordelais intervient. Blessé, Braithwaite est remplacé par De Préville (11e).

Il y a des phases de possession des deux côtés, mais aucune réelle domination de part et d’autres.

Un seul tir après 20 minutes de jeu, c’est un match assez ennuyeux que nous offrent les deux côtés en début de match.

L’entrejeu bordelais est assez regroupé et force les Rennais à jouer sur les côtés, ce qui ne facilite pas le jeu des Rouge & Noir…

Premier corner du match joué à deux qui n’a rien donné (29e). Sur le contre bordelais, ce sont les Bleus marines qui obtiennent un coup de pied de coin. Il ne donne également rien donné, suite à une faute pas très évidente de Lerager sur Koubek.

La plupart des occasions de Bordeaux viennent de son talent brésilien, Malcom, mais sans succès. Alors que les centres sur le côté gauche de la défense rennaise commencent à se multiplier, c’est Khazri qui obtient un coup franc. Celui-ci ne donne rien. Encore une fois.

Dans les deux camps, nombreuses sont les erreurs techniques et on n’est pas loin de s’endormir devant notre téléviseur tellement les occasions sont rares…

Un nouveau coup franc obtenu, cette fois, par Sarr à 35 mètres, est tiré par Khazri directement dans les bras de Costil.

Bien que la possession soit équilibrée, les occasions principales sont du côté girondin.

Avant la fin du premier acte, Benjamin André fait faute sur Malcom et prend un carton jaune discutable. Le coup franc côté droit est repoussé par Bensebaini.

Un match moins beau que ce qu’il en avait l’air. Les deux équipes n’ont cadré aucun tir. Tout reste encore à faire.

De meilleures intentions

Après la pause, Rennes vient avec de nouvelles intentions et finit par être récompensé avec la première occasion de la seconde période (49e). Suite à une frappe lointaine et anodine de Khazri, Costil rate son intervention et ne peut que freiner le ballon. Ce dernier rebondit sur le poteau et Sarr, qui a bien suivi l’action, met le ballon au fond des filets ! Le scénario est idéal côté rennais. À noter que le Sénégalais met son 3ème but sur les 3 derniers matchs !

Bordeaux réagit, avec une belle volée et des corners. Mais, toujours rien pour les coéquipiers de Benoît Costil. Après une frappe de Laborde captée par Koubek, puis une échappée de Bensebaini gâchée par Sarr, Poyet effectue ses deux derniers changements à l’heure de jeu. C’est osé mais plutôt compréhensible.

La domination bordelaise s’accroît, même si Rennes n’a pas trop de difficulté pour le moment (63e).

Comme la semaine dernière, Sakho est plutôt absent des débats, à l’image d’une mauvaise passe pour Bourigeaud dans la surface de Bordeaux.

Les Rennais ont plus d’espace mais ne gèrent pas bien les bons coups, notamment Khazri voulant jouer tout seul un 2 contre 2. Mais, il est rattrapé magnifiquement par Koundé.

Le premier changement des Rouge & Noir intervient à la 70ème. C’est Bensebaini, touché plus tôt dans le match, qui sort au profit de Baal, qui effectue son retour. L’international algérien prend tout son temps, ce qui agace le Matmut Atlantique.

Nos Rouge & Noir défendent. En effet, ils n’ont pas cadré un tir depuis le but d’Ismaïla Sarr. À l’image de cette tactique, Sabri Lamouchi décide de faire sortir son attaquant Diafra Sakho au profit du jeune milieu de terrain James Léa Siliki.

Alors qu’il ne reste que 10 minutes de temps réglementaire, les Rennais ne touchent plus le ballon. Mais, ils ne sont pas très inquiétés par les actions des Girondins de Bordeaux.

Alors qu’il venait d’entrer une minute auparavant à la place d’André et être applaudi par les supporters bordelais, Gourcuff marque le deuxième but rennais ! Suite à un pressing de Bourigeaud et une erreur de Pablo, Khazri combine dans un petit périmètre de la surface avec l’ancien Lyonnais, qui frappe à ras terre petit filet opposé ! Son premier but en Ligue 1 depuis plus d’un an, déjà face à Bordeaux. Pour la petite anecdote, cela fait trois journées de suite que le SRFC marque à la 86ème minute.

Les 4 minutes de temps additionnel ne changeront rien, Rennes s’impose ! Tout comme au match aller, nos Rouges & Noir ramènent les trois points face à Bordeaux, avec un but de Sarr et un but de Gourcuff, tous deux en seconde période.

Après une meilleure deuxième mi-temps qui a permis à nos Rennais d’obtenir la victoire, voici les statistiques du match :

La fin d’une disette de 12 ans sans victoire en terre girondine, ça se fête ! Pour Sabri Lamouchi « c’est une très belle victoire », dans un match où ils ont « rarement été inquiétés ». Malgré cela, pour le coach rennais, « il reste des choses à corriger ». Le Stade Rennais n’a pas brillé, n’a pas surclassé son adversaire du jour mais a su, contrairement à la semaine dernière, être réaliste et profiter des erreurs bordelaises. Après 30 journées, Rennes a 45 points, soit 6 de plus que la saison dernière au même stade de la compétition.

Ewen Le Tual 

 

4 commentaires on “FCGB – SRFC : LA SÉRIE CONTINUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?