La pré-saison du Stade Rennais
Partager !

Après une saison euphorique et des vacances bien méritées, les joueurs du Stade Rennais ont repris le chemin de la Piverdière le 2 juillet dernier. Ponctuée de matchs amicaux et de mouvements au mercato, la pré-saison a permis d’entrevoir les potentielles forces et faiblesses des Rouge et Noir avant d’attaquer l’exercice 2019 2020. Retour sur l’été des hommes de Julien Stéphan qui dès le 3 août, affronteront le Paris Saint-Germain lors du trophée des Champions, à Shenzen.

Une reprise musclée

Pour ce début de l’intersaison, Julien Stéphan n’a pas pu commencer la préparation avec un groupe au complet. En effet, plusieurs de nos Rennais participent à la Coupe d’Afrique des Nations ! Et si l’avenir de certains reste encore flou (à notre grand désarroi…), la prolongation de Damien Da Silva reste une excellente nouvelle pour le club. Entre tests physiques et tests physiologiques, les Rennais ont effectué un travail de renforcement musculaire comme des séquences de jeu avec ou sans ballon.

Après une semaine d’efforts intensifs, il est temps de rejoindre Dinard pour un stage d’une semaine. L’objectif étant de créer une cohésion entre les joueurs, notamment pour les nouvelles recrues Romain Salin et Flavien Tait. Des jeunes pousses sont également intégrées afin de montrer leurs capacités lors des futurs matchs amicaux. Là aussi les entraînements seront axés sur le physique. La tactique aura tout de même sa place avec des exercices sur coups de pieds arrêtés et des oppositions sur terrains réduits.

Premier rendez-vous au Celtic Park !

Pour son premier match amical, le Stade Rennais s’est déplacé à Glasgow pour y affronter le Celtic. L’occasion pour Julien Stéphan de tester l’état de forme de ses joueurs mais aussi de donner du temps de jeu à tout le monde, les habituels titulaires comme les jeunes prometteurs du club. Au coup d’envoi, on retrouvera donc Sacha Boey, Armand Laurienté et Faitout Maoussa de retour de prêt. Alignés en 4-3-3, les Rennais ont fait plutôt bonne figure en première période avec notamment quelques percées intéressantes du néo-Rennais Flavien Tait.

Pour la 2ème mi-temps, le coach Rouge et Noir a remplacé les 11 joueurs présents en début de match. Là aussi des jeunes ont l’opportunité de se montrer, ce que ne manqueront pas de faire Da Cunha ou encore Trouillet. Le score aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre en fin de rencontre mais c’est sûr un 0-0 que le match s’est terminé. De bon augure pour la suite sachant que le Celtic disputait là son 5ème match de préparation.

On prend les mêmes et on recommence

Pour son 2ème match de préparation, les Rennais rencontrent Chelsea. Pas le Chelsea de N’Golo Kanté mais plutôt celui des joueurs en attente d’être prêtés. Comme face au Celtic, le coach Breton alterne les titulaires et les jeunes sur le terrain. Après une première période peu emballante, la recrue Flavien Tait donna de l’impulsion à la seconde, scorant même dans ce match. Pas suffisant pour l’emporter cependant. Le match se terminera sur un nul 1 partout. Jérémy Morel, tout juste recruté, n’a pas participé à cette rencontre. Le capitaine Benjamin André non plus puisqu’il s’est officiellement engagé avec le LOSC.

Pour son 3ème match amical, les choses sérieuses commencent pour les Rennais. En rencontrant le Stade Brestois, les Rouge et Noir vont pouvoir se mesurer à une équipe de Ligue 1 qui en est au même stade dans sa préparation d’avant-saison. Une fois de plus, Julien Stéphan devra faire sans ses éléments ayant joués la CAN, actuellement en repos. C’est donc par un « 11 type avec les moyens du bord » que les Rennais entament cette rencontre. Force est de constater que le jeu mis en place ne fonctionne pas. Pertes de balles ou encore imprécisions techniques, c’est logiquement que Rennes perd cette rencontre 1 à 0. De quoi commencer à se poser des questions…

Leipzig, l’ultime test

Avec le trophée des champions en ligne de mire, le Stade Rennais affronte un adversaire d’un autre calibre pour son 4ème match amical : le RB Leipzig. 3ème du dernier exercice en Bundesliga, les Allemands ont sur le papier une meilleure équipe que le Stade Rennais. Malheureusement, cela s’est vérifié ! Dans un match découpé en 3 mi-temps de 45 minutes, les Bretons n’ont jamais réellement fait illusion dans cette partie. Et même si la seconde période fût plus dynamique avec notamment un tir sur la transversale de Léa-Siliki, le RB Leipzig était tout simplement plus fort et l’a emporté sur le score de 2 à 0 (l’addition aura même pu être plus salée…).

Bilan de l’avant saison du Stade Rennais ? 4 matchs, aucune victoire, un seul but marqué. Un bilan très mince donc même si plusieurs titulaires étaient absents lors de cette préparation d’avant-saison. Une légère inquiétude peut donc régner dans les rangs à quelques heures d’affronter le Paris Saint-Germain. De plus, cette inefficacité offensive couplée à un mercato un peu trop calme dans le sens des arrivées est loin d’être rassurante. Pour autant, n’oublions pas que des matchs amicaux ratés ne sont pas gage d’une mauvaise saison à venir. N’oublions pas non plus que le rôle d’outsider nous va à merveille ! Allez Rennes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?