Stade Rennais – Celtic Glasgow, le derby Celte
Partager !

La campagne Européenne du Stade Rennais s’ouvre ce jeudi 19 septembre face à un adversaire de taille : le Celtic Glasgow ! Huit ans après la double confrontation en coupe UEFA, nous retrouvons donc nos cousins écossais pour cette première du groupe E, groupe bien plus relevé que celui de l’an passé. Comment se passe le début de saison pour les 2 équipes ? Quelles seront les clés du match ? Que pouvons-nous espérer de cette rencontre ? Place à la petite causerie d’avant match !

Un début de saison en fanfare pour le Celtic…

Si le Celtic a perdu plusieurs joueurs défensifs lors de ce mercato estival, l’équipe n’en est pas moins restée compétitive.  Preuve en est avec son excellent début de championnat : 5 matchs, 5 victoires, 18 buts marqués pour seulement 3 encaissés ! Si St Johnstone n’est pas le club le plus robuste d’Ecosse, commencer sa saison sur une victoire 7 à 0 est quand même un gage de qualité concernant l’effectif actuel.

S’en suivra malgré tout l’élimination du club en barrage de la Ligue des Champions… Face à Cluj, futur adversaire du groupe E ! N’empêche que les Bhoys semblent avoir digéré cette déception, en écrasant le championnat Ecossais mais surtout en battant leur grand rival, les Glasgows Rangers, il y a moins de 3 semaines. Certes, l’attaque n’a pas été aussi prolifique qu’à l’accoutumée mais gagner le Old Firm fait partie des objectifs à chaque saison. Après 5 journées, le Celtic se retrouve logiquement premier au classement.

… Et prometteur pour le Stade Rennais !

Si le récent match face à Brest peut nous rester en travers de la gorge, le début de saison des Rouge et Noir est tout de même satisfaisant. Une seule défaite au compteur en 5 journées de championnat, une équipe assise sur une défense de fer à l’extérieur (0 but encaissé) et une attaque dans la moyenne. Actuellement 2ème de Ligue 1, si le Stade Rennais n’est pas toujours flamboyant sur le terrain, niveau comptable ça se tient !

A l’instar du Celtic, les Rennais ont aussi perdu des joueurs en défense avec les départs des titulaires Mexer et Bensebaïni. Ismaïla Sarr, atout offensif du club, a filé outre-Manche quand notre capitaine Benjamin André s’en est allé chez les Lillois. Bref, des pertes préjudiciables mais qui semblent pour le moment être bien compensées par le mercato du SRFC. Morel se démène autant devant son but que devant celui de l’adversaire alors que Salin apporte toute son expérience au groupe et que la recrue “phare” Raphinha nous laisse entrevoir de belles qualités.

Les clés du match :

Côté Celtic, nous devrions voir une équipe positionnée en 4-2-3-1 basée sur un style offensif. Les Ecossais ne viennent pas en terre Bretonne pour faire de la figuration, qu’on se le dise ! Le niveau de jeu affiché par les milieux des Hoops est impressionnant. La pièce maîtresse ? James Forrest ! Passeur comme buteur, il fera partie des joueurs à surveiller. Lui mais aussi Odsonne Edouard, le Frenchy à la pointe de l’attaque n’est pas sans rappeler l’éclosion de Moussa Dembelé chez les Bhoys. Son coach, Neil Lennon, le compare même à la légende du club : Henrik Larsson.

Lors de notre dernière émission, Julien notre chroniqueur avait réalisé une présentation de notre futur adversaire. Il revient pour “le débrief” sur les forces et les failles de l’effectif écossais ainsi que leur probable composition. Retrouvez l’extrait juste en dessus.

PRÉSENTATION DU CELTIC GLASGOW | LE DÉBRIEF

Côté Stade Rennais, la tactique est plus floue. Alors, 3-5-2 ou 4-3-3 ? Ce n’est pas le seul point d’interrogation puisque la présence de M’Baye Niang est malheureusement, toujours incertaine ! Le Sénégalais s’entraîne mais à part du groupe,  Julien Stéphan évalue au jour le jour la récupération du joueur. Wait and see… La clé de ce match pourrait également se jouer sur les coups de pied arrêtés, un aspect du jeu qui a péché lors de la confrontation face à Brest et qui pourrait se révéler déterminant jeudi, face à une défense un peu lâche au marquage. 

#ToutDonner

Dans un Roazhon Park en feu pour cette première en Europa League, le Stade Rennais pourra compter sur ses supporters mais aussi sur son expérience acquise l’année dernière dans cette même compétition. Lors de la double confrontation en 2011, les Rouge et Noir avaient obtenu le point du nul sur leur pelouse (1-1) après avoir mené au score et même dominé la partie. Le portier Forster (toujours dans l’effectif) avait fait un grand match, réalisant plusieurs parades décisives face aux offensives Rennaises, malgré ce but gag en première période !

Les Rennais avaient également rencontré le Celtic Glasgow cet été en amical. Un match nul 0 à 0 pour leur premier match de préparation alors que les Ecossais en étaient déjà à leur 5ème. Une préparation avancée pour ces derniers afin d’être prêts pour les barrages de Ligue des Champions. Suite à leur élimination, le leader Ecossais a ensuite participé aux barrages de l’Europa League mais aussi à la Coupe de la Ligue Ecossaise ! Au total, les Hoops ont déjà participé à 14 matchs officiels depuis le début de saison contre 6 pour le Stade Rennais ! Une éventuelle fatigue qu’il serait bon d’exploiter demain soir afin de commencer la compétition sous les meilleurs auspices.

On va pas se mentir, ce jour on l’attend depuis déjà quelques temps. Forcément, le souvenir de 2011 reste dans tous les esprits et nos Rennais auront forcément à cœur de faire bonne figure dans un Roazhon Park au complet (26 500 billets vendus). Sur le terrain comme en tribune puisque les supporters du Celtic (1 400 environ) rempliront le parcage, le spectacle sera au rendez-vous. Désormais, attendons l’heure et donnons de la voix pour aider au mieux le Stade !

Allez Rennes ! 🔴⚫

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?