TA Rennes – Stade Rennais : Retour sur un match animé
Partager !

Ce samedi 15 février était un jour de derby. Les deux clubs Rennais de la poule K de National 3 s’affrontaient lors d’un duel au sommet. Visant tous les deux la montée, la pression était grande pour les 22 acteurs. Retour sur un match animé…

Les enjeux du match

Pour cette 16e journée de championnat, le troisième recevait le sixième.
Notre club partenaire la TA Rennes avait à cœur de se reprendre cet après-midi après une triste défaite 3-2 à Plabennec le week-end dernier. Forts de leur saison de haute facture, les sangliers espéraient contrarier les plans du Stade Rennais. De l’autre côté, les hommes de Romain Ferrier avec Rafik Guitane comme capitaine, se déplaçaient avec l’envie de prendre les trois points pour pouvoir espérer une fin de saison exaltante.
Le groupe espoir du Stade Rennais aligne donc une composition très jeune qui a également pour but “de préparer la saison prochaine” selon leur coach.

Un premier acte à l’avantage de la TA

Devant une tribune complète, le Stade Roger Salengro accueillait beaucoup de monde cet après-midi, jusqu’au bord terrain, pour ce match de prestige. Le match a en effet tenu toutes ses promesses avec une entame de jeu très rythmée. D’ailleurs, la TA ouvre le score dès la 16e minute grâce à Teddy Lepretre (1-0, 16′). A l’origine de l’action, le latéral suit bien dans la surface en inscrivant un but d’une barre rentrante validée par l’arbitre de touche. La suite de la première période sera assez calme. Le Stade Rennais aura toutefois quelques actions pour revenir à la marque mais cela n’inquiétera pas outre-mesure Steven Osmont… Parmi les actions intéressantes, un coup franc de Matondo (33′) ou encore une frappe de Doumbouya qui effleure le poteau à la suite d’un corner des visiteurs (45′). La domination est donc pour les visiteurs mais à la mi-temps, c’est bien la TA qui mène 1-0.

Une seconde période animée

La seconde est en revanche beaucoup plus animée. La première occasion est Téaïste : Alexis Poissonneau positionné aux 25 mètres décoche une frappe qui effleure le poteau droit de Pepe Bonet. Toutefois, c’est le Stade Rennais qui va réussir à faire trembler les filets en premier lors de ce second acte par l’intermédiaire de Franck Rivollier (1-1, 66′). Bien lancé en profondeur par Rafik Guitane (auteur d’une excellente prestation dans un poste de numéro 10 très libre), l’ancien lyonnais trompe Osmont avec beaucoup de sang-froid. Ce but vient récompenser un gros temps fort des hommes de Romain Ferrier.

Cependant, la TA ne se laisse pas faire et va réagir ! Sur une frappe d’Odules de l’extérieur de la surface qui partait hors-cadre, Poissonneau dévie astucieusement le ballon au point de pénalty obligeant Pepe Bonet à un bel arrêt réflexe (73′). Antoine Caroff fera beaucoup de misères au Stade Rennais, notamment grâce à ses courses incessantes dans le dos de la défense. Il parvient à se créer une belle occasion en dribblant plusieurs défenseurs à la 82e minute, sans toutefois parvenir à cadrer.

Cette seconde mi-temps aura donc été spectaculaire. Remplaçant Rivollier à la 76e minute, Tattevin aura su en profiter pour se montrer. Il se procurera une dernière occasion à la 88e minute. Bien servi (une nouvelle fois) par Matondo, il voit sa frappe bien détournée par Osmont. Malgré tout le ballon reste dans l’air de jeu et Kadile parvient à le pousser au fond ! Mais après une légère hésitation, l’arbitre de touche signale un hors-jeu de position pour le jeune ailier du Stade Rennais.

Alors que l’on se dirige vers un match nul, Matondo parvient à s’infiltrer dans la défense noire et blanche et force Blandin à une nouvelle faute alors qu’il s’apprêtait à frapper au but. Logiquement, il reçoit un second avertissement synonyme de carton rouge. Il avait reçu le premier suite à une faute assez similaire sur Guitane en première période. Le coup-franc qui suit ne donne rien et l’arbitre de la rencontre siffle la fin de la rencontre. Score final 1-1.
Un score plutôt logique au vu des actions même si le Stade Rennais aurait pu espérer un peu mieux en concrétisant un peu plus ses actions.
Mais nous avons assisté à un très beau match, très plaisant, avec beaucoup de jeu et deux belles équipes qui ont livré une belle adversité.

Le sprint final est lancé :

Après une première mi-temps assez calme, la seconde s’est débridée suite au but de Rivollier. Les deux équipes ont eu l’occasion de prendre l’avantage par la suite mais Osmont et Bonet auront su aider leur équipe.

Même si Jacques Le Normand affirme être “satisfait du match”, au classement, les deux équipes font une mauvaise opération. En effet, la GSI Pontivy et Dinan-Léhon se sont imposés et reprennent donc 2 points dans la course au podium / à la montée. Lors de la prochaine journée, la TA Rennes recevra Ergue Gaberic et la réserve du Stade Rennais le Stade Pontivyen.

Classement National 3 Poule K

La feuille de match :

BUTS : TA Rennes. Lepretre (16′). Stade Rennais. Rivollier (66′)

TA RENNES : Osmont – Barellon, Roudault, Blandin, Lepretre – Thenier (Odules 62′), Lamande, Bellier (Dreuslin, 69′), Cohan – Poissonneau (Durand 83′), Caroff. Entraîneur : Jacques Le Normand.
STADE RENNAIS : Bonet – Soppy, Assignon, Omari, Truffert (Jacob 85′) – Doumbouya, Jabol – Kérouédan (Kadile 68′), Guitane, Matondo – Rivollier (Tattevin 76′). Entraîneur : Romain Ferrier.

AVERTISSEMENTS : TA Rennes. Bellier (36′), Odules (64′), Dreuslin (90′), Blandin (31′, 90+2′). Stade Rennais. Truffert (80′).
EXPULSION : TA Rennes. Blandin (90+2′)

La réaction des entraîneurs :

Jacques Le Normand (TA Rennes) : “Je suis satisfait du match (…) l’idéal maintenant serait de rester sur le podium”

Romain Ferrier (Stade Rennais) : “Commencer à préparer l’avenir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?