Flavien Tait, enfin le déclic ?
Partager !

Arrivé cet été à Rennes en provenance d’Angers, Flavien Tait n’a pas fait l’unanimité lors de sa première partie de saison sous ses nouvelles couleurs. Si important dans le dispositif Angevin l’année dernière, l’ailier gauche a semblé traîner son spleen match après match, au point d’avoir l’étiquette de « flop » du mercato Rennais. Un transfert coûteux et des attentes légitimes placées en lui auront fait perdre patience à plusieurs supporters Rouge et Noir. Buteur pour la première fois vendredi soir, Flavien, tu l’as eu ce déclic ?

La dalle Angevine lui va si bien

Pas bling bling le Flavien. A l’image du SCO d’Angers, Tait est discret, bosseur… et efficace ! Passé par la Berrichonne de Châteauroux où il avait côtoyé Julien Stéphan, le natif de Longjumeau arrive à Angers à l’été 2016. Après une première saison où il est peu utilisé, son talent saute aux yeux de tous les deux années suivantes. Grand artisan du maintien de son club en Ligue 1, Flavien Tait sera reconnu pour ses qualités techniques comme pour sa polyvalence. Une chose est sûre, le joueur est important offensivement ! Lors de l’exercice 2018-2019, il délivra 9 passes décisives pour 5 buts marqués. Impliqué sur quasiment un tiers des buts de son équipe, son départ a de quoi attrister les supporters du SCO qui l’avaient nommé joueur de la saison.

Un début de saison houleux

Seul buteur du club lors de la préparation estivale, Flavien Tait semble être une valeur sûre de notre championnat. Et pourtant… Lors du premier match de la saison face à Montpellier, la recrue se fait exclure pour un geste stupide sur Pedro Mendes à plus de 20 minutes du terme de la partie. Le néo-Rennais sera sanctionné de trois matchs de suspension, le début d’une petite descente aux enfers pour ce dernier. Il faudra attendre le premier match d’Europa League face au Celtic pour revoir Flavien Tait titulaire. Des pertes de balles aux dribbles impossibles, le joueur « piétine ». Remplaçant ou titulaire lors des confrontations suivantes, c’est une blessure en octobre qui stoppera l’éventuelle progression du joueur.

La confiance de Julien Stéphan

De retour dans le groupe lors de la défaite à Dijon, l’entrée de Flavien Tait à la 59ème minute n’aura pas l’effet escompté. Sa titularisation au Celtic Park non plus. Pourtant, le joueur ne manque pas d’envie ! Insuffisant pour Julien Stéphan qui n’offrira au joueur que quelques bouts de matchs lors des victoires consécutives du club début décembre. Cependant, le coach dit garder confiance : « “Je sais que ça va arriver pour lui, je ne sais pas quand mais ça va arriver car il a des qualités, il est généreux et capable de “percuter”, qu’il a déjà démontré pendant de nombreux mois qu’il avait largement le niveau de la L1 et qu’il pouvait être très intéressant à ce niveau et décisif. Mais laissons-lui encore un peu de temps, il y a eu des péripéties et son histoire fait qu’il a besoin d’un peu plus de temps que les autres pour s’acclimater à un nouvel environnement”.

Une progression visible

Pour voir Flavien Tait réaliser un match de 90 minutes, il aura fallu patienter jusque mi-décembre. Déjà éliminé de l’Europa League, Julien Stéphan décide de faire tourner son effectif lors de la réception de la Lazio. Des joueurs en manque de confiance en passant par les jeunes du club, l’équipe est loin d’être « type » mais le Stade Rennais obtiendra une victoire méritée sur le score de 2 à 0. En jouant « simple », le joueur réalisera un match correct et sera impliqué sur le second but de Joris Gnagnon (sa frappe étant détourné par le gardien Proto). Titulaire uniquement en coupe de la Ligue pour la suite du mois de décembre, Flavien retrouvera plus de temps de jeu dès le début de l’année 2020. Sans être flamboyant, le joueur s’applique et devient plus percutant dans son jeu.

La libération

De plus en plus intéressant, Tait se révélera (enfin) efficace lors du match en retard de la 12ème journée, face à Nîmes. Il distillera un super centre (détourné par Martinez) pour Hunou. Ce dernier marquera son plus beau but de la saison (jusque-là !). Titulaire en coupe de France comme face à Nice vendredi soir, nous en attendons encore plus du numéro 20 Rouge et Noir !

Une passe décisive c’est bien, un but c’est mieux ! Nous sommes nombreux à penser que les qualités de l’ailier gauche Rennais sont nombreuses. Nombreux aussi à se dire qu’un but pourrait définitivement libérer le joueur ! Auteur d’une bonne prestation, à la fois offensivement mais aussi dans la récupération du ballon, il faudra attendre la 81ème pour voir LA libération. Un but et une passe décisive en 9 jours après avoir été muet pendant 5 mois, Flavien Tait pourrait être l’homme du Stade Rennais pour cette deuxième partie de saison. Pourquoi ne pas améliorer ses statistiques offensives dès demain, en coupe de France face à son ancien club ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?