La marche était trop haute…
Partager !

Ce samedi, notre club partenaire la TA Rennes se déplaçait à Châteaubriant (N3) pour le compte du 7 eme tour de Coupe de France. Une rencontre équilibrée sur le papier qui aura rapidement basculé en faveur des locaux, plus entreprenants dans le jeu. Retour sur le fil du match avec les réactions de l’entraîneur et du président de la TA…

Une première mi-temps partagée

La composition rennaise

On s’attendait à un début de soirée animé, sur le terrain comme en tribune, entre deux équipes qui trustent les premières places de leur championnat, on aura été servis.
Poussés par cette ferveur populaire, les Voltigeurs n’auront pas mis longtemps avant de s’illustrer, obligeant Steven Osmont à sortir le grand jeu, à la suite d’un cafouillage. La réaction rennaise se fera sur coup-franc par l’intermédiaire d’Alexis Poissonneau qui obligera le gardien à dégager des poings. Nouvelle alerte quelques minutes plus tard avec un magnifique arrêt sur sa ligne du gardien castelbriantais.

Malgré quelques occasions franches côté Téaïstes, les Voltigeurs de Chateaubriant auront rapidement pris le dessus avec un bloc haut et des relances plus justes. Passée la demi-heure de jeu, la rencontre tournait en la faveur des locaux…

Une seconde période à sens unique

Alors qu’on s’attendait à d’avantage de maîtrise, les sangliers auront longtemps couru derrière le ballon en seconde période, assiégés dans leur moitié de terrain.

Les montées successives d’Artu, latéral droit, en face conduiront à l’ouverture du score assez logique de Vernet à la 57e minute. Ensuite, c’est tout le collectif castelbriantais qui s’est mué en un véritable rouleau-compresseur. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir tenté, l’entraîneur rennais ayant procédé à quelques changements tactiques. Avec un passage à 3 défenseurs dans l’optique de contrarier le milieu adverse, ce sont pourtant les voltigeurs qui doubleront la mise à 1/4 d’heure de la fin. A la suite d’une récupération plein axe, Leye lancé en profondeur, n’aura plus qu’à ajuster Osmont.

Au-delà du score, c’est cette incapacité à ressortir proprement le ballon qui laissera un sentiment d’inachevé. En effet, à l’instar de Poissonneau moins en vue qu’à l’accoutumée, l’équipe n’a pas su faire le jeu voyant ainsi l’adversaire s’envoler au tableau d’affichage, par l’intermédiaire de Danso à la 81e, avant que Bangoura ne porte le score à 4-0 dans le temps additionnel…

L’aventure en Coupe de France s’achève donc pour la TA, l’occasion de saluer Diawara, le milieu rennais qui aura disputé hier son dernier match dans cette aventure. Prochain rendez-vous dimanche prochain, en championnat, face à Trégunc.

Feuille de match :

Voltigeurs de Châteaubriant (N3) 4-0 TA Rennes (N3) (score à la mi-temps : 0-0)
7eme tour de Coupe de France
Samedi 16 Novembre 2019 à 18h
Stade de la ville en bois
Arbitre: Guillaume Bousquet

Buts : Vernet (57e), Leye (76e), Danso (81e) Bangoura (90+2)

TA Rennes : Osmont – Barrellon, Roudaut, Dreuslin (cap.), Leprêtre – Bellier, Lamande (Conan, 65’), Diawara, Poissonneau, Odules (Mesbah, 65’) – Caroff
Entraîneur : Jacques Le Normand

Voltigeurs de Châteaubriant : Millon – Artu, Gaudiche, Coulibaly, Touré – Fayolle, Ramanamahefa (Danso, 70’), Diawara, Vernet, Nunge – Leye.
Entraîneur : Papy Leye

Réactions:

Les réactions de Jacques Aubry (Président de la TA) et Jacques Le Normand (Entraîneur de la TA) après le match

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?