Ismaïla Sarr : Attrape-moi si tu peux !

Transféré du FC Metz pour environ 20 millions d’euros à l’été 2017, le Stade Rennais comme ses supporters avaient fondé de grands espoirs en Ismaïla Sarr. Retour sur la carrière du prodige Sénégalais et actuel numéro 7 Rouge et Noir.

Des débuts prometteurs

Issu de l’AS Génération Foot, une académie Africaine réputée affiliée au FC Metz, Ismaïla Sarr rejoint les Grenats à l’été 2016 après une accession convaincante avec son club de la D2 à la D1 Sénégalaise. Sarr est déjà connu et apprécié dans son pays natal puisqu’ il porte dès 17 ans les couleurs de la sélection en participant à la CAN U-23. Grand espoir du football Sénégalais et jeune joueur convoité promis à un bel avenir, Le FC Metz décide donc de l’enrôler alors que le club vient tout juste d’être promu en Ligue 1.

Une arrivée remarquée en Ligue 1 et ce dès la première journée de championnat dans une rencontre opposant les Messins aux Lillois. Metz est alors mené 2 à 1 quand le nouveau numéro 26 entre sur la pelouse. A peine 5 minutes plus tard, la nouvelle recrue sprinte dans son couloir gauche, s’immisce dans la surface et le joueur adverse n’a pas d’autres solutions que de faire faute pour l’arrêter. Une action que nous reverrons régulièrement lorsque Sarr est sur un terrain de football ! Quoiqu’il en soit, c’est un pénalty et une égalisation Messine. De quoi redonner de l’élan à toute l’équipe qui finira par remporter ce match 3 buts à 2 !

Un joueur précoce

Titularisé pour la 1ère fois en septembre 2016 avec son nouveau club, il connaîtra 4 jours plus tard sa première sélection avec l’équipe A des Lions du Sénégal. Ses performances seront suffisantes pour convaincre Aliou Cissé le sélectionneur, de l’intégrer dans l’équipe nationale lors de la CAN 2017. Du haut de ses 18 ans, Ismaïla Sarr sera le plus jeune joueur de la compétition. Au retour de la CAN, Sarr marquera son premier but avec le FC Metz. Lors de cette rencontre remportée 2-1 face à Dijon, en plus de son premier but, il fera expulser un dijonnais et obtiendra ensuite le penalty de la victoire. Sarr prend une autre dimension, et avec Diabaté, conduisent Metz vers le maintien.

Ce premier but en Ligue 1 en appellera 4 autres cette année-là mais celui qui a le plus marqué les esprits est sans doute ce magnifique ciseau contre le Stade Malherbe de Caen. Bien que celui face à St-Etienne est assez incroyable aussi ! Des pépites qui ne laisseront pas les recruteurs  indifférents, on parle de Lille, Newcastle et même du Barça ! Le joueur est également sur les tablettes du Stade Rennais et après une seule saison chez les Grenats, il signe un contrat de 4 ans chez les Rouge et Noir… Sans connaître le club !

De l’espoir pour nous… Et un « attentat » sur lui

Christian Gourcuff fait confiance à Ismaïla Sarr et le titularise d’entrée lors de la 1ère rencontre de cette saison 2017-2018. Et c’est un début de saison exemplaire que réalise le Sénégalais ! En 4 matchs, il signe un but et 2 passes décisives. Il semble justifier le coût de son transfert et tous les supporters espèrent qu’il continue sur sa lancée et progresse. 24 septembre 2017, St-Etienne reçoit le Stade Rennais. A la demi-heure de jeu, alors que le score est toujours de 0 à 0, l’ancien Rennais Théophile-Catherine fait une « belle » semelle sur les tendons d’Ismaïla Sarr.

Résultat ? Sarr sera opéré de la malléole et restera indisponible 3 mois. Pendant ce temps-là, Théophile Catherine n’écopera que d’un carton jaune et d’aucune sanction par la commission de discipline. Une décision difficile à avaler pour le club et une absence très préjudiciable alors que les Rennais flirtent avec la zone rouge au classement.

Le nouveau bouc émissaire ?

A défaut d’être à ce moment le nouveau crack du Stade Rennais, Ismaïla Sarr apparaît de plus en plus comme une “cible” pour certains pensionnaires de Ligue 1. Sarr c’est avant tout la vitesse et il est bien difficile de l’arrêter lorsqu’il est lancé dans son couloir. Cette première grosse blessure sera une alerte sur ce que le joueur allait subir les prochains mois. De retour à l’entraînement fin décembre 2017, il retrouvera la compétition après la trêve hivernale. Et subira encore et toujours ! Si nous avons pu quelque fois être agacés par la sensation qu’il lui arrivait de tomber un peu trop facilement, force est de constater que dans le lot de toutes ses chutes, certaines sont bien réelles ! Mi-février, Sarr ressort sur blessure lors d’une rencontre face à Caen à cause d’une semelle de Diomandé. Quelques jours plus tôt, c’était Mbappé qui y allait de sa faute sur le Sénégalais. Sarr n’arrive plus à terminer un match et hérite de la palme du joueur à subir le plus de fautes sur les 5 grands championnats européens.

La saison de la confirmation

Ismaïla Sarr terminera son premier exercice au Stade Rennais avec 5 buts au compteur. On en attendait sans doute un peu plus mais Rennes finira 5ème, synonyme d’une place en coupe d’Europe ! Pour sa deuxième saison au club, le Lion connaîtra donc pour la première fois de sa jeune carrière l’Europa League. Compétition qu’il marquera de son empreinte puisque dans la petite « finale » face à Astana, il marquera un doublé en 5 minutes ouvrant ainsi les 16ème de finale au Stade Rennais, pour la première fois de son histoire. Il sera dans le même temps élu joueur de la semaine en Europa League.

Déjà auteur de 8 buts et 5 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison*, Sarr est impliqué dans pratiquement la moitié des buts des Rouge et Noir ! Nominé lors du trophée UNFP du mois de décembre, l’atout offensif des Rennais attise les convoitises et pas des moindres. La Roma, Arsenal ou encore le Milan A.C sont prêts à débourser pour engager l’international sénégalais dans leur équipes respectives. Le Stade Rennais a prévenu, ça ne sera pas en dessous de 30 millions d’euros ! En attendant, Sarr a fait le choix de terminer sa saison à Rennes mais nul doute que les sirènes de l’étranger l’enverront la saison prochaine vers d’autres horizons… Malheureusement pour les Bretons…

*Statistique arrêtée au 28 Janvier 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?