Faitout Maouassa, retour gagnant

Il était grand temps pour Radio Roazhon de se pencher sur le cas Faitout Maouassa ! Titulaire indiscutable au sein de la défense rennaise, le numéro 17 a de quoi nous épater ces dernières semaines. Sans réelle concurrence sur son côté, le latéral gauche ne s’est pour autant pas reposé sur ses lauriers. En constante progression, Faitout cravache pour tenir son rang et faire mieux, match après match. Maouassa, ou quand le #ToutDonner prend tout son sens.

Maouassa en net progrès

Qui n’a pas souri en voyant la conférence de presse d’avant match de ce Toulouse-Rennes ? Interrogé sur ses récents pépins physiques, Faitout est hilare au moment d’évoquer sa gastro-entérite lors du match Nice-Rennes. Lumineux face aux médias, il est aussi rayonnant dans le groupe rouge et noir. Mais ces dernières semaines, c’est surtout sur le terrain que le latéral gauche nous illumine. Déjà buteur face aux Monégasques en octobre, il a réitéré le geste samedi dernier face à Toulouse. En faisant le break sur un centre/tir, il a permis à ses coéquipiers de tenir une victoire, ô combien importante, dans la lutte à la 3ème place.

Ne retenir que ce but serait pourtant une erreur. Il vient surtout conclure une prestation très aboutie du jeune défenseur. À gauche, son entente avec Benjamin Bourigeaud ressemble en tout point à ce que souhaite l’entraîneur des Rouge et Noir : de la vitesse, de la percussion, des dédoublements et des centres dans la surface ! Si le premier but de Benjamin Bourigeaud est venu d’un centre de l’aile droite, les combinaisons offensives ont été nombreuses entre les deux joueurs. Et auraient pu être payantes ! Mais Faitout Maouassa n’était pas récompensé de ses efforts et voyait sa frappe heurter le montant du gardien Goicoechea, en première période.

Un but à la 82ème minute plus tard, c’est logiquement que vous avez élu Faitout comme le meilleur joueur du match face au Téfécé. Une récompense méritée qui arrive pour la deuxième fois cette saison et que le joueur semble apprécier ! Le défenseur rennais peut aussi être salué pour ses capacités physiques impressionnantes. Alors que l’enchaînement des matchs en laisse certains « sur la touche », Faitout digère rapidement la cadence et reste aligné match après match. Indéboulonnable aujourd’hui, le parcours de l’ancien Nancéien ne laissait pour autant pas présager une telle place dans le dispositif de Julien Stéphan en début de saison.

« Une place de titulaire, ça se gagne »

Arrivé à l’été 2017 pour 7 millions d’euros, Faitout Maouassa s’engage au Stade Rennais en provenance de Nancy, son club formateur étant rétrogradé en Ligue 2. Le joueur de 18 ans a tapé dans l’œil des dirigeants bretons, notamment pour sa polyvalence. Malheureusement, son année rennaise sera peu concluante. Une blessure combinée à l’arrivée de Sabri Lamouchi, il ne jouera que 53 minutes lors de la phase retour. Barré par la concurrence de Ramy Bensebaïni, Maouassa quitte le Stade Rennais à l’été 2018, sous forme de prêt. Il décide de parfaire son apprentissage à Nîmes, tout juste monté dans l’élite.

L’international espoir français retrouve du temps de jeu nécessaire à sa progression. Il enchaînera 30 matchs toutes compétitions confondues. Titulaire indiscutable dans la formation de Bernard Blaquart, il réalise une saison complète avec plusieurs performances convaincantes à son actif. Intégré dans un collectif bien huilé, Faitout et Nîmes termineront l’exercice 2018-2019 à une surprenante 9ème place pour un promu. Malgré tout, l’avenir du joueur reste flou. Sur les tablettes de Nice ou encore Newcastle lors du mercato hivernal, le latéral partage son envie de se « faire une place » dans l’effectif rennais à son retour de prêt. Sans en avoir la certitude.

Ancien milieu, le latéral n’a pas forcément les faveurs de tous lorsqu’il s’agit d’évaluer son potentiel défensif. Si Sabri Lamouchi avait déjà pointé du doigt certaines carences, Faitout Maouassa a plus brillé en début de saison par ses qualités offensives. L’enchaînement des matchs n’étant plus aussi intense, Julien Stéphan a rappelé le travail de son joueur sur l’aspect défensif de son jeu lors des dernières séances d’entraînement. Malgré encore quelques errances, celles-ci se font de plus en plus rares. De l’amélioration de son jeu de tête à sa capacité à remporter ses duels, le coach breton sait que Faitout Maouassa a toutes les qualités pour être un latéral moderne complet.

De par ses performances et sa jovialité, le capital « sympathie » du joueur est grandissante. Doucement mais sûrement, Faitout Maouassa fait chavirer le cœur des supporters. À commencer par le mien !