Jérémy Morel, ou celui que l’on n’attendait pas
Partager !

Qui aurait pu le prédire ? Son nom n’avait même pas été soufflé dans les rumeurs et pourtant… Nous sommes le 16 juillet et il est presque 22h lorsque la notification arrive : Jérémy Morel, 35 ans, s’engage pour une saison avec le Stade Rennais. Retour sur le début de saison du défenseur qui aura su en quelques matchs mettre tout le monde d’accord ou presque…

Une arrivée controversée :

Alors qu’au début de l’été chaque supporter y va de sa recrue idéale sur les réseaux sociaux, le Stade Rennais officialise l’arrivée de Jérémy Morel. Si l’arrivée est inattendue, le contexte l’est tout autant. En effet, le club Rouge et Noir aura attendu jusqu’à 22h pour annoncer la venue du trentenaire. Libre de tout contrat depuis la fin de son aventure avec l’Olympique Lyonnais, l’homme aux plus de 360 matchs en Ligue 1 arrive avec une très grande expérience dans les valises.
De retour au bercail dans sa Bretagne natale, l’international malgache débarque avec un statut semblable à celui de Romain Salin arrivé un mois plus tôt. Si l’expérience sur le plan national et en coupe d’Europe est indéniable, des doutes subsistent tout de même sur le côté sportif de l’opération.

Au moment de l’officialisation, c’est plutôt un de ses anciens coéquipiers à Lorient qui est attendu en la personne de Laurent Koscielny. Finalement, le feuilleton avec l’ancien gunners sera sans fin et le Stade Rennais se retirera du dossier par la suite. Dans le même temps sur les réseaux, l’arrivée de Morel est critiquée d’une part et aura le mérite de susciter toutes sortes de réactions allant de la déception à l’attente. En bref, les supporters semblent assez perplexes et dubitatifs.

Des débuts en grande pompe :

Après une arrivée surprise sur les bords de la Vilaine, Morel va être décisif dès son premier match ! En marquant le seul but de la rencontre en tout début de match face à Montpellier en ouverture de la Ligue 1, il permet au Stade Rennais de signer un premier succès et surtout de valider son intégration. En 105 matchs de championnat avec l’OL, jamais il n’aura réussi à trouver le chemin des filets (un seul but en ligue des champions), il le fait en un peu plus de 5 minutes en Rouge et Noir, la machine est bel et bien lancée.

Petit à petit, Jérémy fait son nid… Arrivé sur la pointe des pieds, le natif de Lorient enchaîne peu à peu les bonnes prestations poussant même Damien Da Silva à plusieurs reprises sur le banc en ce début de saison. Bien que non exempt de tout reproche sur le second but de Monaco le week-end dernier ou encore fautif sur une mauvaise appréciation entraînant l’exclusion de Mendy face à Cluj, il est toutefois difficile de lui en vouloir. Exemplaire dans son comportement depuis le début de saison, l’ancien lyonnais n’est peut-être pas là où l’on attendait…

En bref, Morel est sans doute le genre de joueur que beaucoup de clubs aimeraient avoir. Sans faire de bruit, il répond présent lorsqu’on fait appel à lui, il prend naturellement des responsabilités et peut surtout amener une expérience non négligeable. Toutefois, si la question de l’âge ne semble pas vraiment se poser pour lui, la durée de son contrat (qui va logiquement de paire) peut déjà commencer à être remise en cause…

Une saison et puis s’en va ?

Au moment de l’annonce de la venue de Jérémy Morel au club, ce dernier annonce une signature pour une saison. Si au départ on croit venir une plaisanterie au niveau du casting, on se dit également qu’on ne prend pas beaucoup de risque en l’engageant sur une courte durée. Son contrat se terminant au 30 juin 2020, faut-il déjà songer à le prolonger ou bien patienter jusqu’à l’approche de son terme quitte à ce que d’autres courtisans entrent dans la danse ?

Bien entendu, les supporters font confiance à la direction pour gérer au mieux le dossier mais un autre feuilleton devrait également agiter les esprits. En effet, le cas de Adrien Hunou, en fin de contrat lui aussi devrait faire parler; attention donc à ne pas se laisser dépasser par les événements.

La recrue qu’il fallait ?

Que ce soit sur ou en dehors du terrain, Jérémy Morel est un exemple. Bon j’avoue je ne pensais jamais dire ça mais sur ce début de saison je dois le reconnaître, il fait partie des meilleurs joueurs. A l’aise avec le micro, il nous a par ailleurs fait découvrir un côté plus personnel dans l’émission “Le Vestiaire” chez RMC lors d’une émission spéciale SRFC.
Présent lors de la première conférence de presse de la saison en ouverture d’Europa League, le Malgache s’est parfaitement débrouillé face aux questions des journalistes.

Pour conclure, et comme le disait Arthur lors du premier débrief de la saison, même si Morel est arrivé discrètement, il est toutefois l’une des bonnes surprises de ce début de saison. Celui que l’on n’attendait pas est aujourd’hui un élément majeur de l’effectif. Capable de coups de génie sur certaines actions, il sera peut-être auteur d’une belle saison (complète on l’espère) pour son retour en Bretagne. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?