Une élimination et des regrets pour la TA

À l’issue d’une rencontre globalement équilibrée, l’AS Vitré (N2) composte son billet pour le 6ème tour de la Coupe de France. Pour la TA quelques regrets subsisteront mais il faudra désormais se concentrer exclusivement à son championnat de N3.

« Le principal en coupe c’est la qualification », cet adage aura pris tout son sens ce dimanche après-midi au stade Roger Salengro. Les pensionnaires de N2 auront été bousculés par une équipe rennaise bien décidée à bouleverser la hiérarchie. Cette envie s’est traduite dès la 3ème minute suite à un bon ballon donné dans la course d’Odules qui buta sur le pied d’un très bon Leroux, bien sorti au devant de l’attaquant Téaïste. Après un premier quart d’heure maîtrisé par les locaux, les visiteurs vont petit à petit réussir à sortir les ballons sans se montrer très dangereux à l’abord du but rennais. Les Joueurs de la TA vont toutefois continuer sur leur lancée en se créant deux belles occasions coup sur coup, tout d’abord par l’intermédiaire de Durand qui, bien servi par un Odules omniprésent pendant les 90 minutes, voit sa tête captée par Leroux (23′). Une minute plus tard, Thenier (rentré auparavant suite à la blessure de Roudaut) dans un angle fermé trouva les gants de Leroux qui sort le ballon en corner. La 1ère vraie occasion vitréenne va intervenir peu avant la demi-heure de jeu, Lebacle va trop croiser sa frappe au second poteau suite à une jolie remise de Gagnon. L’ouverture du score se faisait attendre, et les Sangliers ont bien crû concrétiser leur temps-fort, mais Leprêtre a vu sa réalisation sanctionnée par une position de hors-jeu. L’ultime occasion de ce premier acte arrivera à la 38ème minute,  Guibault à l’instar d’Odules en début de match, va trouver le pied de Bouillennec qui sort vainqueur de ce 1vs1. Une première mi-temps qui finalement a confirmé la proximité de niveau entre les deux équipes, avec même un avantage pour les locaux au niveau des occasions.

Laurent Hervé, le coach Vitréen, a sans doute été bien inspiré durant cette pause. En effet, l’entrée de Theault a redonné du ‘peps’ aux jaunes (leur couleur du jour). Dynamique sur son côté, il permettra à son équipe de trouver l’ouverture suite à un centre parfaitement repris par Bila (63′). Le tournant, s’il en fallait un, arrivera trois minutes plus tard, lancé dans le dos de Lepretre, Matthis Jourdan sera percuté à l’angle de la surface de réparation. La sanction ? Un carton rouge, suite à cette intervention trop virile de Pothet.

Sonné par ce carton rouge, les rennais vont observer cinq minutes de flottement. Dans un premier temps, Theault voit son coup-franc dévié par le mur et être cafouillé par la défense. Un premier avertissement sans frais. Malheureusement, la sentence tombera à la 70ème minute suite à une offrande de Baldé pour Jourdan qui vient doubler la mise. C’est le moment choisit par Jacques Le Normand pour redynamiser son équipe. Entré en jeu, Mesbah se signalera par une superbe passe dans le dos de la défense pour Odules, après une subtile remise en retrait pour Lehuédé, ce dernier catapultera le ballon de la tête dans le but vide (1-2, 76′). Revigoré par ce but et ce malgré leur infériorité numérique, les Téaïstes vont pousser jusqu’au bout sans parvenir à faire trembler les filets une seconde fois. La dernière occasion pour les locaux sera identique à la 1ère du match : Odules à qui il n’aura manqué qu’un but pour couronner un match plein, butera une nouvelle fois sur Leroux. Le manqué de Gagnon à l’orée du temps additionnel laissait penser à un coup de pouce du destin pour les Sangliers. Il n’en sera rien et les Rennais sortent donc un peu prématurément de cette Coupe de France avec une élimination quelque peu frustrante. Pour l’ASV cette victoire peut sonner un début de révolte pour repartir de l’avant en N2 suite à leur position de lanterne rouge avec 3 points en 9 matchs.

Interrogé à l’issue de la rencontre, Laurent Hervé n’a pas caché sa joie de se qualifier : « c’est une belle performance, car personne ne nous voyait gagner là-bas ! », « la première mi-temps a été insuffisante en comparaison de ce qu’on fait depuis 4 matchs, on a su rectifier le tir en 2ème mi-temps même si paradoxalement, à 11 contre 10, c’est là qu’on a été en difficulté ».

Réaction de Laurent Hervé, entraineur de l’AS Vitré.

Mathis

La Feuille de Match :

TA RENNES – AS VITRÉ : 1-2 (0-0)
Arbitre : Nicolas Madec
BUTS. TA Rennes : Lehuédé (76′). AS VITRÉ : Bila (63′), Jourdan (70′)

TA RENNES : Bouillenec – Roudaut (Thenier 10′), Lehuédé, Blandin De Chalain, Pothet (exclu 66′), Lepretre – Bellier (Cap.), Gauthier, Lamande – Durand (Mesbah 71′), Odules. Remplaçants : Maury, Mesbah, Thenier, Yvoir, Dodoz.
Entraîneur : Jacques Le Normand

AS VITRÉ : Leroux – Guibault ( Theault 46′), Balde, Barru, Guegen – Sorin (Cap.), Amourette, Lebacle, Jourdan (Guesdon 83′) – Bila, Gagnon. Remplaçants : Dudoit, Guesdon, Theault, Le Gall, Beraud
Entraîneur : Laurent Herve  

Related posts