Christian Gourcuff , un retour aux sources mitigé.

Auparavant sélectionneur de l’Algérie de Yacine Brahimi, le finistérien s’est engagé avec le Stade Rennais en mai 2016. Effectivement, le natif de Hanvec n’est pas un inconnu puisqu’il a déjà entraîné les Rouge et Noir 14 ans en arrière.


Avant de parler de cette saison, nous allons effectuer un flash-back sur son précédent passage au club. Son expérience au club, elle nous offre un bilan plus que mitigé puisqu’il n’a obtenu qu’une maigre douzième place.Pour autant, les joueurs n’adhéreront pas au projet de jeu et Christian Gourcuff se retrouvera limogé juste après le dernier match (face à Auxerre, 04/05/2002).Après cela, il prendra les rennes de la sélection algérienne ,il participera a une coupe d’Afrique des nations (CAN), son parcours s’arrêtera brusquement en quarts de finale , défait 3-1 par les éléphants de la Côte-D’Ivoire. Il quittera les Fennecs en avril 2016, d’un accord commun.

 

Le retour du breton suscite un engouement auprès des supporters du SRFC, qui ne sont pas totalement conquis par les prestations de l’entraîneur de poche, Rolland Courbis. Son fait d’arme, un travail de longue haleine sur onze années chez le voisin lorientais. Entraîneur réputé prôneur de beau jeu et d’un schéma classique de 4-4-2, il arrive pour le bonheur de tout amateur de Beau football.

 

 

 

Après 30 journées de championnat disputées, une place de huitième presque inespérée au vue des résultats de cette seconde partie de saison. Le Stade Rennais, pourtant habitué au bon parcours se retrouve éliminé prématurément dans les 2 coupes nationales, notamment en essuyant un bien triste 0-7 face à l’ogre monégasque. Pour cette saison de ” transition “, le bilan reste mitigé avec la 17ème attaque du championnat et des rencontres globalement terne dans le jeu.

 

 

Ces performances sont dans la lignée du mercato hivernal, avec la vente de joueurs cadres tel que PG Ntep et Kamil Grosicki. Elle s’achèvera sans doute dans le milieu de tableau sans trophée ni Europe, pourtant tant attendus par les supporters.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *